Dissertation Sur Le Misanthrope De Moliere

Dissertation Sur Le Misanthrope De Moliere-29
Et cela exige bien entendu des connaissances littéraires, que l’on adapte à l’extrait proposé.Prenons l’exemple d’une problématique trouvée dans une copie .Elle est située, comme il se doit, dans l’introduction du commentaire de cette fameuse scène 1 de l’acte I du : « Comment par cette scène d’exposition Molière parvient-il à nous démontrer le comique d’un personnage ridicule et en décalage ?

Et cela exige bien entendu des connaissances littéraires, que l’on adapte à l’extrait proposé.Prenons l’exemple d’une problématique trouvée dans une copie .Elle est située, comme il se doit, dans l’introduction du commentaire de cette fameuse scène 1 de l’acte I du : « Comment par cette scène d’exposition Molière parvient-il à nous démontrer le comique d’un personnage ridicule et en décalage ?

Tags: How To Write A Research Study PaperThis Is Courage EssayHow To Make The Business PlanBehavioral Finance Term PapersHistory Of Trade Unions EssayEssay On Slaves Life

Il enseigne également la littérature aux spécialistes de Lettres modernes en Khâgne (Première supérieure).

La problématique est une étape essentielle de tout devoir dissertatif : composition française (ou dissertation) mais aussi commentaire composé, qui doit organiser dans une synthèse démonstrative les éléments importants d’une explication de texte.

Malgré la promesse de Célimène de l’épouser, Alceste refuse l’amour d’une femme qui n’est pas prête à délaisser son confort pour un trekking dans le Sahara : « De vos indignes fers pour jamais me dégage » (V,4, v.1784), lui annonce-t-il sans ménagement.

Il est pourtant d’usage de finir une comédie par un mariage : c’est ce qui se passe dans , où, malgré leurs différences culturelles, les héros s’aiment parce que de n’importe quel pays de n’importe quelle couleur, l’amour est un cri qui vient de l’intérieur –et n’appréciant pas ce que Célimène est à l’intérieur d’elle-même (parce que, on l’a dit, sinon elle est belle), au contraire de Jack hurlant , n’aurait pas dédaignées.

Selon le metteur en scène, Alceste sera Sarah Bernhardt ou Fabrice Luchini, il aura le ton de la tragédienne ou celui du comique hystérique.

Dissertation Sur Le Misanthrope De Moliere

Car Alceste peut aussi être ridicule, et est en cela source de comique.On demande donc aux Hypokhâgneux de réfléchir à une formulation possible de cette problématique, pour mardi 19 mars ! Dans les histoires du Petit Nicolas, de Sempé et Goscinny, le meilleur ami du personnage éponyme s’appelle Alceste : c’est un petit gros qui mange tout le temps, sans doute pour compenser sa mélancolie, et il faut voir, dans cette œuvre du XX° siècle, une influence déterminante du personnage d’Alceste, celui que Molière met en scène dans ? Si Alceste, chez Goscinny, manque plusieurs fois s’étouffer avec son pain au chocolat ou ses sardines à l’huile, c’est plutôt l’indignation et le désespoir qui étouffent le héros de Molière.La récente correction du commentaire composé de la première scène du a révélé une incapacité générale à formuler ce qui doit justifier le plan proposé et commander tout le devoir.Rappelons que la problématique n’est pas réductible à une question, forme trop souvent simpliste d’une proposition d’analyse qui enferme le texte dans des lieux communs (valables pour n’importe quel passage de l’œuvre) ou dans une question de cours. Si l’on s’interroge, à juste titre, sur le comique d’Alceste, il ne faut pas que l’étude plaque des généralités sur un personnage dont on ignorerait (ou feindrait d’ignorer) qu’il est un grand seigneur, et que sa misanthropie ne fait pas toujours rire, en particulier dans cette première scène, qui «expose» avec brio les contradictions de «l'homme aux rubans verts» (Molière ne donne pas à sa pièce les critères esthétiques qu’Aristote définit dans sa « d'hommes bas », « vulgaires » ou « sans grande vertu »).Questionner un texte ou une citation, c’est faire apparaître le « problème » qu’il pose à l’analyse ou à la réflexion.C’est postuler qu’il faut aller au-delà des apparences ou des évidences, , ce qui signifie que le sens d’un texte n’est pas limité à ce qu’il « dit ».), c’est l’ambiguïté du comique d’Alceste, l’extrême cohérence voire la force de ses propos, surtout dans sa critique des moeurs (ce qui nous impressionne nous, Modernes, qui lisons cette pièce avec les lunettes de Rousseau et du romantisme mais se voit déjà, , aux réactions de Philinte, personnage dont on se demandera s’il est vraiment le parfait antagoniste d’Alceste).L’interrogation doit donc porter sur cette « faille » et entrer dans la "brèche", en s’interrogeant sur ce que le texte ne dit pas explicitement, clairement…Cependant, on n’est pas obligé de trouver cela drôle : le comique a dans cette œuvre une place nuancée : ce comique farcesque, qui jure avec le reste, plombe un peu l’ensemble, et on pourra choisir de le l’atténuer pour souligner l’aspect tragique de la pièce., « la mort est le rideau du châtiment »).Molière, dans cette œuvre, se moque de la Cour : les hommes portent « perruque blonde », « ongle long », « rubans » (II,1), dans une dégenrisation totale qui plairait à Judith Butler (car que penser de la relation ambiguë des petits marquis et de leurs coups de bâton, ou de la sexualité de Célimène, attirée par Sarah Bernhardt, les « rubans verts » et la « perruque blonde » ? Le travestissement est donc un travers de plus à rajouter aux mœurs qu’il dénonce, en plus de la justice, qui ne s’habille qu’en noir (v.1449) : aucun style vestimentaire ne trouve grâce aux yeux de Molière, et c’est à désespérer de cet homme, dont l’habitude de porter le costume d’Arlequin a dû gâter le goût.

SHOW COMMENTS

Comments Dissertation Sur Le Misanthrope De Moliere

The Latest from csgo777.ru ©